Blanciment dentaire : y-a-t-il des dangers ou des contre-indications?

Qui ne rêve pas d’avoir des dents blanches et brillantes ? La technique de blanchiment dentaire a été mise en place pour la santé buccale, mais également, pour les personnes ayant un complexe à cause de leur sourire. Avec le blanchiment de dents, vous pouvez sourire en toute liberté. Mais comme tout traitement, le blanchiment dentaire présente aussi des risques et des contre-indications que vous allez découvrir dans cet article.

Blanchiment des dents : contre-indications

Pour éviter les dangers du blanchiment dentaire, il est fortement déconseillé d’effectuer ce traitement pour les enfants et les adolescents, les personnes qui ont des caries, celles qui ont des dents hypersensibles surtout au froid, les femmes enceintes et les personnes ayant des dents qui présentent des lésions. Pour préserver votre santé bucco-dentaire, il faut très bien suivre à la lettre les indications. Avant de procéder à un blanchiment dentaire, veuillez consulter le chirurgien dentiste pour qu’il puisse déterminer l’état de vos dents et savoir si elles peuvent subir le traitement.

Le risque lié au peroxyde d’hydrogène

L’utilisation à plusieurs reprises du blanchiment de dents entraîne une hypersensibilité des dents au froid, l’altération de l’émail et l’apparition des douleurs. En effet, le chirurgien dentaire utilise un gel à base de peroxyde d’hydrogène. Lorsque la fréquence des séances de blanchiment dentaire augmente de plus en plus, il y aura des risques liés au peroxyde d’hydrogène. L’excès en peroxyde d’hydrogène peut provoquer l’irritation de la peau, des yeux, de l’estomac, des voies respiratoires et d’autres organes du corps. Ce produit chimique peut mener au cancer, car il stimule la croissance des cellules cancéreuses.

Quelques conseils pour éviter les dangers du blanchiment de dents

Pour rester à l’abri des dangers du blanchiment dentaire, il faut prendre des précautions. Tout d’abord, il faut éviter de ne pas pratiquer trop souvent le traitement, pour éviter le risque lié au peroxyde d’hydrogène. Pour ne pas endommager vos dents et diminuer le risque de contamination des cellules humaines, il ne faut pas être addictif au blanchiment dentaire. Mais aussi, pour échapper aux dangers du blanchiment dentaire, allez consulter votre chirurgien dentiste et faire le contrôle de votre santé dentaire, c’est-à-dire il faut qu’il contrôle l’état de vos dents pour vérifier les caries et la sensibilité de vos dents. Il ne faut pas oublier que le traitement en excès des dents par le gel de peroxyde d’hydrogène provoque la contamination de l’organisme par les cellules cancéreuses, une raison de plus pour se trouver loin des dangers que présente le blanchiment dentaire.

« Blanchiment » ou « éclaircissement » dentaire, quelles sont les nuances ?
Comment coûte un blanchiment dentaire chez le dentiste ?